Carnet

Vue 69 fois
22 janvier 2021
Andre GIRARD Ingénieur Ensaia Agronomie (1968)

Décès - Décès André Girard - promo ENSAN 65-68

Nous apprenons le décès d'André Girard, issu de la promotion ENSAN 65-68 de Nancy, le 22 janvier 2021.

 

L'association ANAENSAIA s'associe à la peine de sa femme Andrée Girard et de l'ensemble de la très soudée promotion "ENSAN 65-68".

Ci-dessous, un mot d'accompagnement rédigé par René Pineau, un camarade de promotion d'André Girard :

 

Une grande figure de la promo E.N.S.A.N. 65-68 s’en est allée

André Girard est décédé le 22 janvier 2021 après une lutte très courageuse contre la maladie et le handicap, même si, lors de nos rencontres, il n’en laissait rien paraître car il était d'un optimisme naturel rayonnant.

Dès l’origine, à l’occasion des réunions dans les cafés de la place Stan’ ou dans les manifestations étudiantes, André s’est singularisé en s'inspirant d'un acteur célèbre, jusqu’à acquérir le surnom de «Bond» qui ne l’a jamais quitté. Les très nombreux témoignages de sympathie, écrits et oraux, qui lui sont dédiés attestent de cette excellente ambiance et de sa position particulièrement positive dans la promo.

C'est dès cette période estudiantine qu'il a connu son épouse Andrée ("Bondinette") avec laquelle ils ont formé un couple exemplaire. Ils ont fondé une belle et grande famille et se sont soutenus jusqu’à l’ultime limite. Nous souhaitons à Andrée tout le courage nécessaire pour surmonter cette épreuve difficile et nous l’assurons que nous ne l’oublierons jamais : elle restera membre à part entière du cercle de la promo 65-68.

Au-delà des surnoms, il convient de parler de l'engagement professionnel d'André au Maroc : notre collègue et ami Mohammed Besri nous rappelle sa contribution au développement de l’agriculture et de l’agro-industrie de son pays, ce qui montre le souvenir positif qu’il y a laissé près de cinquante années après. Puis on retiendra de lui, en France, son investissement dans les domaines de l’agro-développement et de la mise en valeur. Il est important de souligner que tout au long de sa vie professionnelle, André a développé un intérêt permanent, un bel engagement et une grande compétence en matière de pollution et d’environnement. Et il convient de rappeler aussi son fort engagement dans des actions humanitaires et, notamment, en faveur des enfants autistes.

Le cercle des anciens de l’E.N.S.A.N. 65-68 se restreint un peu plus, mais nul doute que dans les réunions à venir, le souvenir de Bond viendra combler le vide que son départ va nous laisser.

 

                                                                                                 R.P.



Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.

Proposer une annonce